Accueil > IST > SIDA > Le SIDA, c’est quoi ?Le Syndrome d’Immuno...

Le SIDA, c’est quoi ?Le Syndrome d’Immuno...

Le SIDA, c’est quoi ?

Le Syndrome d’Immuno Déficience Aquise ( le SIDA) est une maladie provoquée par le virus VIH ( Virus de l’Immunodéficience Humaine).

Lorsque le VIH rentre dans le corps, il attaque le système immunitaire et l’affaiblit progressivement. Le système immunitaire protège notre corps contre les attaques extérieures ( virus, bactéries,…) pouvant entraîner des infections. Il agit comme un bouclier contre les agressions dont notre corps peut faire l’objet.

Etre séropositif ?

Etre séropositif signifie que l’on a été en contact avec le virus et qu’il est rentré dans l’organisme dans lequel il a commencé a se multiplier.

Une fois que l’on est séropositif, on le reste à vie mais on ne présente pas encore de symptômes ( signes de la maladie).

Etre séronégatif signifie que le VIH n’est pas présent dans le corps.

Comment ça se transmet ?

Pour que le virus du SIDA se transmette, il faut que du sang, du sperme ou des sécrétions sexuelles d’une personne infectée pénètre dans l’organisme d’une autre personne.

Le SIDA se transmet donc par :

  • Un contact sexuel :
  1. Sont à haut risque : Les rapports sexuels avec pénétration vaginale et/ou anale ;
  2. Est à moindre risque : La fellation ( contact bouche-pénis), avec un risque plus élevé quand il y a éjaculation dans la bouche du partenaire ;
  3. Est à très faible risque : Le cunnilingus ( contact bouche-vagin). Risque plus élevé pendant les règles ou en cas de lésions.
  • Un contact sanguin ;
  • Partage de seringues et/ou autre matériel ( coton, cuillère, garrot, eau,…) pour l’injection de drogue par voie intraveineuse ;
  • Du sang sur une peau blessée ;
  • La grossesse, l’accouchement, l’allaitement.

Il y a risque de contamination entre la mère contaminée à son enfant durant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement.

Comment se protéger ?

En évitant tout contact avec les secrétions sexuelles ou avec le sang d’une personne contaminée ( par ex, échange de seringues entre toxicomanes).

Le préservatif est efficace.

Quel dépistage ?

Le test de dépistage consiste en une prise de sang à la recherche des anticorps de la maladie. C’est le seul moyen de savoir car il n’y a pas de signes extérieurs visibles.

Le test de dépistage est valable à 100%. Celui-ci doit se faire 3 mois après la prise de risque.

Traitement post-exposition (TPE)

Ce traitement est envisageable en cas de risque réel d’infection, dans les 72h qui suivent le rapport.

Plus d’infos : www.preventionsida.org

Comment ça se soigne ?

A l’heure actuelle, il n’y a pas de médicaments susceptibles de guérir du SIDA. Cependant, il existe un traitement ( la trithérapie ) qui a pour effet d’empêcher ou de retarder l’apparition du stade SIDA.

Le centre de planning familial est agréé et subsidié par la COCOF